Rechercher
  • Roseline CITERNE

SOMMES-NOUS TOUS MAGNETISEURS ?


Spontanément, le parent met sa main sur la poitrine (le cœur ?) du tout petit enfant pour le rassurer et calmer ses peurs.

Et si malencontreusement, je heurte le meuble avec mon tibia, je pose ma main dessus pour calmer la douleur naissante.


Se pourrait-il que nous disposions tous d’une aptitude au magnétisme ?



Notre organisme, comme celui des êtres vivants (animaux ou plantes), contient des cristaux de magnétite et de silicium[1].

Cette magnétite permet aux oiseaux de se diriger lors de leurs migrations.

Il semble que ces cristaux soient le support physique (émetteur ou récepteur) de l’énergie qui nous entoure.

Certains d’entre nous « reçoivent » le don de guérir par l’imposition des mains.

Rappelons-nous que si Mozart est né doué pour la musique, c’est par un travail acharné qu’il est devenu le génie que nous connaissons.

On peut disposer d’un « potentiel de guérisseur » plus ou moins important à sa naissance et décider de ne rien en faire.

Ou bien encore, on peut développer son potentiel de magnétiseur par le travail et l’expérience.

J’aime me rappeler que les ondes radio nous entoure à chaque instant puisque diffusées même si nous ne les voyons pas, et nous ne les captons qu’en allumant le poste de radio et en réglant la bonne fréquence !

Pour ma part, si j’ai depuis toujours fait preuve d’une grande sensibilité à mon entourage, il ne me semble pas avoir reçu le « don de guérisseuse ».

Mon parcours professionnel m’a amenée à me préoccuper, à m’occuper des êtres humains, de leurs douleurs, de leurs histoires de vie et j’ai appris à être magnétiseuse.

Je me suis formée auprès de Laetitia CANGIONI[2] pendant 6 mois.

J’ai appris à me mettre en condition pour dispenser un soin : pacifier mon mental, me rendre disponible, être à l’écoute.

J’ai appris à poser une intention de guérison avant de commencer un soin.

J’ai appris à lâcher mes croyances pour me centrer sur mes ressentis, du mieux que je peux.

J’ai appris que ma perception passait par mes propres filtres et que ce que je « voyais » ou ressentais ne pouvait au mieux ne constituer que des indications pour la personne magnétisée, en aucun cas des « visions de ce qui est, était ou serait ».

J’ai appris que parfois, je ne ressentais rien de particulier et pourtant, le soin agissait pour le magnétisé.

Ou l’inverse.

J’ai appris l’humilité.

J’ai appris que je n’avais pas de « pouvoir » de guérir en dehors de la personne qui demande. Je suis à son côté pour fournir ce dont elle a besoin, et c’est cette association qui produit des effets visibles.

Et je suis totalement heureuse et reconnaissante des résultats positifs que vous me témoignez.

Alors, même si j’ai à la base une formation d’approche scientifique, je n’ai ni les compétences ni l’envie de « démontrer » ce qui se passe.

J’expérimente et je constate : il se passe quelque chose.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

[1] http://www.bio-infos-sante.fr/interview-professeur-yves-rocard-douter-lhomme-soit-etre-magnetique/

Interview du Professeur Yves Rocard «Comment douter que l’homme soit un être magnétique».


[2] https://www.laetitia-cangioni-magnetisme.fr/

Contact
  • Facebook Social Icône

Roseline CITERNE

 

Le Moulin de la Tuile

33 rue des Moulins

63290 PUY GUILLAUME

06 88 41 66 07

roselineciterne@lemoulindelatuile.com

Nom *

Email *

Téléphone *

Sujet

Message

© 2019 by Roseline CITERNE with Wix.com